Pourquoi opter pour un champoing bio ?

Quand il s’agit de rendre ses cheveux éclatants de santé, le bio a tout bon. Dépourvus d’agents chimiques et irritants, les shampoings bio cajolent le cuir chevelu et subliment les pointes.

On ne va pas se lancer dans un cours de grec ancien, mais « bio », ça vient de bios, la vie. Alors pour redonner vie à ses cheveux, pour qu’ils volent par dessus nos épaules, insolents de brillance et de légèreté, on les cajole avec un shampoing bio.

Ok. Out les shampoings au silicone. Mais quels shampoings bio choisir selon son type de cheveux ?

Shampoing bio, sans sulfate, naturel, quelle différence ?

Beaucoup de marques de cosmétiques se sont lancées dans l’aventure du bio et du naturel, et c’est tant mieux. Mais qui de tous ces shampoings bio sans sulfate sans silicone sans paraben et autres sans-sans est vraiment bio ?

Pour faire la différence entre le bio-marketing et le bio-véridique, une mise au point s’impose.

Parlons peu, parlons label. Pour faire partie de la famille des cosmétiques bio, un shampoing bio doit être officiellement labellisé bio. Jusque là, c’est simple. Sauf qu’il existe de nombreux labels qui ne répondent pas tous aux même critères.

Parmi les principaux labels cosmétiques bio, on retient surtout les labels qui garantissent qu’au moins 95% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique : Ecocert, Cosmebio, Nature & Progrès et Natrue sont les plus connus. Mais pas que.  BIOLIS est le petit nouveau dans la course et offre une qualité de produit bio semblable, voire plus pour entretenir vos cheveux.

Mais ces mêmes labels peuvent avoir des sous-labels cosmétiques écologiques dont le minimum requis d’ingrédients bio n’est que de 70, 50 voire 0% selon les labels.

Cela concerne les fameux produits estampillés « d’origine naturelle », qui sont bien d’origine naturelle mais qui ne sont pas « rigoureusement » bio.

De même, un produit cosmétique vegan garantit l’absence de produits d’origine animale ou issus de la maltraitance animale, mais n’est pas forcément bio.

Chez BIOLIS, nos produits ne sont pas testés sur les animaux. Nous ne vendons pas de sous-produits et nos labels sont garantis.

 

Shampoing bio : composition

Les shampoings bio sont généralement composés des ingrédients suivants :

– De l’eau
– Des principes actifs bio : protéine de soie, extrait de riz, kératine bio…
– Des huiles essentielles, selon les besoins des cheveux : de la sauge pour les cheveux gras, du géranium pour les cheveux fins, de la lavande pour le cuir chevelu irrité…
– Des corps gras bio : beurre de karité, huile de jojoba…
– Des parfums naturels et bio (si parfum il y a). Par exemple, des pétales de rose, de la pèche, de la fleur de figuier…
– Des tensioactifs doux et d’origine végétale

Pour que le shampoing bio lave, en effet, il ne peut compter sans tensioactifs, mais pas n’importe lesquels.

Parmi les « gentils » tensioactifs, figurent les tensioactifs d’origine végétale (notamment ceux issus du sucre et de la noix de coco).

Certes, ils moussent moins, mais ils sont non allergènes et bien tolérés par la peau et le cuir chevelu.

Quel shampoing bio pour les cheveux gras ?

Une fois qu’on a bien vérifié le label présent sur le flacon, encore faut-il choisir le bon soin selon son type de cheveux.

Pour prendre soin de ses cheveux gras, on pioche parmi les shampoing bio detox, purifiants et apaisants. L’objectif ? Rafraichir le cuir chevelu pour éliminer les excès de sébum aux racines, tout en soignant les longueurs. BIOLIS offre une gamme de produits à base d’huile d’argan qui nourrit en profondeur vos cheveux et leur procure une vitalité tout simplement extraordinaire.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *